La grande migration - voyage et safari en Tanzanie - Safaris à la carte
road_vous_etes_ici
Accueil / Destinations / Tanzanie /

La grande migration du Serengeti

Janvier : la migration se trouve vers le sud du Serengeti, en partie dans la zone de Conservation du Ngorongoro. Les bébés zèbres commencent à naître.
Février : les troupeaux restent dans la zone de Ndutu. En 3 ou 4 semaines, des dizaines de milliers de gnous vont naître.
Mars : la migration est toujours dans la zone de Ndutu en attendant que les bébés grandissent.
Avril : la période des grandes pluies commence, la animaux remontent vers le nord et le centre
Mai : les pluies font reverdir l’ouest, les troupeaux arrivent vers le corridor et commencent à franchir la Grumeti
Juin : la migration est dans la partie ouest du Serengeti et les crocodiles de la Grumeti font bombance!
Juillet : l’herbe du Serengeti sèche et les gnous se dirigent vers le nord
Août : la migration passe au Masai Mara et la traversée de la rivière Mara commence
Septembre : les troupeaux sont réunis dans le Masai Mara
Octobre : la migration est au Masai Mara mais commence à sentir la pluie vers le sud...
Novembre : la petite saison des pluies fait reverdir les plaine du Serengeti et attire les troupeaux
Décembre : la migration descend rapidement vers les plaines du sud riches en sels minéraux nécessaires à la mise bas

Le Serengeti fait partie d’un des plus grands écosystèmes préservés de la planète, couvrant 25 000 km2 si l’on inclut la zone de conservation du Ngorongoro et le Masai Mara. Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, ce parc est le théâtre de la plus grande migration animale encore existante.
Cette grande migration rassemble près de 1 000 000 de gnous et 300 000 zèbres ainsi qu’un très grand nombre de prédateurs.

Les saisons et la migration des gnous et zèbres


chaque partie du parc a une saison privilégiée, en rapport avec le passage de la migration :
- centre (Seronera) : intéressant toute l’année car abrite des populations résidentes d’herbivores et de prédateurs, particulièrement en saison sèche (de juillet à octobre) quand la migration est au Masai Mara
- le Nord (Lobo) : à privilégier d’octobre à décembre, quand la migration entame sa descente
- le Sud-est (Barafu et Gol Kopjies) : idéal en janvier et février
- le Sud-ouest (Ndutu) : en février et mars, lorsque les troupeau sont dans les vastes plaines avec leurs petits
- l’Ouest (corridor de la rivière Grumeti) : en avril, mai et juin, la traversée de la rivière est un spectacle impressionnant.

Faites défiler les cartes pour voir la position de la migration mois par mois (en cliquant sur la loupe vous lancerez un diaporama avec des commentaires). Mais n’oubliez pas que la nature est parfois capricieuse et qu’un décalage de quelques semaines est toujours possible...